La déesse – François Errecart

                              LA DÉESSE

 

 

 

 

 

 

 

SUR LE LIT DU LAC FROID, LA DÉESSE AU SANG D’OR

ÉCLAIRÉE PAR LA LUNE, ELLE SE LANGUIT DANS L’EAU

SUR LE CHEVAL BLEU DU ROI, CESSE SON EFFORT

SOUVENIRS DE LAGUNES, EMPORTÉS PAR LES FLOTS

 

LES TRÉSORS DES PROFONDEURS N’ONT JAMAIS EXISTÉ

SEULE ERE DANS L’ERREUR, LA PAUVRE DAME ASSISTÉE

 

SOUS LE VENT SA LONGUE ROBE, AGITANT UN BREF FLAMBEAU

LA DÉESSE SE DÉROBE, OFFRANT UN BLANC TABLEAU

CAR DANS LES ÉPAISSES ECUMES, LA OU SE LAVENT LES ÂMES

NOYÉ PAR UNE ENCLUME, LE ROI VERSE UNE LARME

 

LES REMORDS DES PROFONDEURS N’ONT JAMAIS EXISTÉ

SEULE DORT DANS SON COEUR, LE PAUVRE ROI ATTRISTÉ

 

 

 

François Errecart.

 

Tous droits réservés à l’auteur.

 

François Errecart est un poète basque dont la voix originale a su me toucher. Musicien expérimenté, il réside à Bruxelles où sa barque est venu s’échouer. Bienvenue sur Voleur de feu- Poésie.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s