Amor y libertad – K.B

Amor y libertad

 

 

La saison de l’amour
Passe,
Les instants s’entrechoquent
Et ne se ressemblent pas.
Les étincelles jaillissent
De l’amadoué,
L’hiver serre les dents
Sur mes joues,
Quelle pâleur mordante !

 
Les remparts de Jéricho
Attendront.
Amor y libertad,
Les libres sont
Vus partout très
Mal s’ils ne charment
Pas.

 
Amor y libertad,
Le vaisseau
C’était l’Amistad
Empli d’esclaves.
Moi, je partirai
A Amsterdam
Juste pour voir,
Histoire de raconter
Que j’ai vu.

 
Amor y libertad,
Je suis étonné
Par la violence
Des hommes
Qui ne pardonnnent
Pas,
Je vis peut-être dans un
Rêve.

 
Honni, maudit,
Je ne comprendrai
Jamais
Que notre histoire
Est sanglante,
Qu’elle est faite
De lutte,

Atteindrons nous
Un jour le palier
Du Paradis?

Quitterons nous
Les rouages de la
Haine puissante?

Oh, quand le regard
Sévère d’une passante
S’adoucit,

C’est un compromis
Avant de reprendre
Le pouls de l’armée
En marche.

Oh tendresse
Passagère de
L’âme !

L’arme à l’oeil
Fusille

Larme à l’oeil
Parle de l’été
Et de ses douceurs

Le baume pousse
En lichen sur l’écorce
Coriace

L’arbre mal rasé
Exhibe sa mousse
Et jamais ne nuit

Amor y libertad
La saison de l’amour
Passe et dépasse…

 

 

K.B

 
Tous droits réservés. 2018.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s