Poésie : Introduction

   

                  Poésie : Introduction

 

 

                     Il faut réintroduire du beau dans notre vie. Dostoïevski disait que « la beauté sauvera le monde ». Quelle place pour le beau dans notre monde? Nous sommes matraqués par les obligations de la survivance, on court après le cachet pour se nourrir, se vêtir, se loger, …etc… Quelle place pour la civilisation dans tout ça? Quelle place pour les arts, la science, la philosophie, et plus nouveaux, la photographie et les films pertinents, qui nous aident à évoluer sur un plan personnel et à mieux donner pour les autres? Quelle place pour ce qui fait de l’homme un être doué de raison, quelle place pour nos facultés les plus hautes, celle d’admirer la nature et son dessein, celles de produire du baume pour les cœurs harassés par des existences de plus en plus insupportables, dénuées de charmes, de vie, de choses vraies et authentiques, de choses simples qui comblent, voire même de spiritualité et surtout de…souffle, d’amour, de joie, d’extase, de positivité in fine. Je ne sors plus beaucoup de chez moi, à part pour me promener, j’ai la chance ( que je me suis créé) de travailler à domicile, parfois dans des cafés ou des endroits dits « connectés ». Le climat ambiant m’exaspère. Les gens passent leurs temps dans de telles futilités, j’ai du mal de concevoir de grands sentiments , à leurs égards et dans mon propre for intérieur. N’y a t-il pas assez de tout sur cette Terre pour mener une existence heureuse et pacifique? Les armes me donnent la nausée, les guerres dont je vois les effets éveillent en moi de la dévastation, et de la révolte. Pourquoi cette belle illusion fignolée de toutes pièces par des esprits « supérieurs » qui maintiennent une cohésion sociale basée sur la peur et la coercition ( monopole de la force)? N’y a t-il pas en l’humain, quelque chose de plus beau, de plus noble, que pour ne pas l’éduquer par l’intelligence, le dialogue, et le respect du vivant? Toutes ces questions que je me posent m’ont mener à la poésie. Elle est l’incarnation du Beau, de l’essence de l’homme, dont la création est une merveille absolue, et dont les inspirations, loin d’être de simples ornements pour l’univers, peuvent aussi éduquer au bien. C’est tout le bonheur que je vous souhaite. Je vous souhaite une agréable lecture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s